[bandeau.gif]

Patrimoine naturel

Tout au long du GR 34 vous découvrirez de nombreuses Pointes, souvent espaces naturels protégés, chacune offrant un charme particulier :

Sur la côte nord,  la Pointe du Millier avec sa Maison phare et le Moulin à eau de Kériolet, puis la Pointe de Kastel Koz, ancien oppidum gaulois. Toutes deux des sites du conservatoire du littoral.

Après quelques heures de marche sur le GR34 vous atteindrez la Réserve du Cap Sizun : cette réserve protège un ensemble exceptionnel d’une quarantaine d’hectares de lande, de falaises et d’ilots sur environ 3 km de côte. Des centaines d’oiseaux marins y viennent au printemps s’installer pour quelques mois, pour se reproduire. Parmi eux : le fulmar boréal, la mouette tridactyle, une colonie de guillemots de troil (appartenant à la famille des pingouins), le cormoran huppé ou encore le goéland argenté, le goéland brun  et le goéland marin.

Reprenons la marche, les pointes vont à nouveaux se succéder : la Pointe de Penharn, la Pointe de Brézellec et son port abri où se nichent des petites embarcations de pêcheurs très colorées. Un peu plus loin la plage de Pors Théolen : c’est en fait une petite crique où se cache à flanc de falaise une buvette, lieu idéal pour se réhydrater avant de repartir vers la Pointe du Van.

La Pointe du van, et sa chapelle Saint They au bord de la falaise, surplombent le Raz de sein. En face on aperçoit un ilot avec une maison c’est  le phare de Tévennec.

En contrebas de la Pointe du Van on découvre le port abri du Vorlen, puis la Baie des Trépassés. Cette plage qui sépare les 2 Pointes que sont la Pointe du Van et la Pointe du Raz, est aussi un merveilleux endroit pour les surfeurs.

La Pointe du Raz, avec la Pointe du Van et la Baie des trépassés a fait partie d’une opération de réhabilitation, et depuis quelques années la nature reprend ses droits.

Quand nous atteignons la Pointe du Raz, c’est  un paysage grandiose qui s’offre à nous. En face, l’île de Sein, et entre l’île et le continent, le Raz de sein, passage redouté des marins à cause du fort courant et des remous. Cependant le Raz de sein est aussi le terrain de jeux idéal des ligneurs de bars, qui viennent ici pêcher un « bar » d’une très grande qualité.

L’île de Sein est une petite île d’à peine 2 km de long sur 500 m  de large. Pour s’y rendre il faut prendre le bateau depuis l’embarcadère de Saint Evette sur la commune d’Esquibien. La traversée d’environ 1 heure est assurée par la compagnie maritime PEN AR BED, le bateau longe d’abord la côte puis s’en éloigne pour passer le Raz de Sein, où l’on découvre le Phare de la Vieille et l’on imagine ce qu’a dû être la vie de ses gardiens. Par chance les dauphins accompagnent le bateau.

De la Pointe du Raz à Plouhinec  la côte est plus douce, mais elle offre aussi de très beaux paysages, et de belles surprises : là encore des ports abris se succèdent : Feunteun aod, Pors Loubouz, le Loc’h, Porz Tarz et Pors Poulhan.

Les plages de sable fin se font également de plus en plus nombreuses et de plus en plus grandes : La Plage du Loc’h, la plage du Trez Goarem, la plage de Saint Evette, la Plage d’Audierne et les plages de  Plouhinec : Kersiny, Mesperleuc et Gwendrez : spot très apprécié des surfeurs.

L’intérieur du Cap Sizun offre également des paysages étonnants, les circuits de petite randonnée vous permettrons de découvrir des lieux inaccessibles en voiture, de découvrir les chemins bordés de murets de pierres, des bois où regorgent une faune et une flore inattendues, de longer les étangs de Laoual (derrière la Baie des Trépassés) ou de Poulguidou entre Mahalon et Plouhinec.

Vous pourrez également partir à la découverte de Pont Croix, Petite Cité de Caractère, en prenant le chemin de halage, depuis Audierne, le long du  Goyen, nom de ce bras de mer qui s’avance jusqu’à Pont-Croix  et le long duquel vous pourrez voir de nombreuses espèces d’oiseaux tels que les goélands, les aigrettes, les hérons, les canards…

A pied, à vélo ou à cheval venez découvrir autrement le Cap Sizun.